BERTRAND, Artisan Tisserand béninois originaire de la ville d'Abomey…

Le coton tissé à la main, étoffe plutôt rigide aux motifs graphiques ou symboles traditionnels, est l'un de ces précieux héritages artisanaux transmis exclusivement aux hommes dans certaines cultures. Au Bénin, la ville-référence de cette technique est Abomey, capitale historique de l'ancien Dahomey de 1625 à 1894. J'y ai rencontré Bertrand Houéssou, tisserand expert exerçant principalement au Musée Historique de la ville des rois.

Team-Building-solidaire-Paris
Septembre 2015, un frère de Bertrand tisse sur le métier à tisser en bois fabriqué par des membres de sa famille.

De tous mes achats d'artisanat béninois, ma matière coup de cœur est le coton tissé main pour la beauté du geste du tisserand et parce que c'est l'une des principales ressources naturelles du Bénin.


Ce que vous voyez a l'air simple comme ça mais la préparation demande énormément de temps. C'est un travail de patience et de précision.

Située à 145 kilomètres de la capitale économique du Bénin, Abomey est une commune du Sud, célèbre pour son histoire royale et sa pratique du culte animiste vaudou. Des touristes du monde entier s'y rendent chaque année, le 10 janvier, pour assister à la fête nationale du vaudou durant laquelle de nombreuses manifestations locales permettent de mieux découvrir cette culture : danses, offrandes, animations, etc. Les dix palais royaux de la ville, dans lesquels se sont succédés douze rois de 1625 à 1900, sont inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1985.