EXPERT STORIES, Céline nous explique comment gérer son stress avec la kinésiologie...

Qu'est-ce que la kinésiologie ? Comment gérer ses émotions ? Comment transformer le mauvais stress en bon stress ?Ce sont quelques questions posées à Céline Debonnet, Kinésiologue française rencontrée par hasard sur les réseaux sociaux. Au départ, je pensais écrire un article sur la gestion du stress qui nous touche tous à certains moments de notre vie mais après réflexion, j'ai réalisé qu'il serait plus pertinent de vous offrir du contenu de qualité en invitant un expert du sujet sur le blog. Céline nous apporte donc, dans cette interview, un éclairage sur son métier de et son expérience personnelle. Vous y trouverez aussi des conseils pour gérer son stress et ses émotions au quotidien. Belle découverte !

Céline Debonnet, Kinésiologue française

L'objectif de cet article est d'apporter ma contribution aux salariés qui vivent la période agitée que nous traversons dans l'isolement, la surcharge mentale, la perte de repères ou de confiance, la quête de sens, la peur ou le stress. Période où la tourmente peut prendre le dessus et nous priver de notre plein potentiel. J'espère qu'il vous sera utile.


* POURQUOI LA KINESIOLOGIE ? *


Quelques mots sur votre parcours ? Comment devient-on kinésiologue ?

Je suis passionnée par le développement personnel et je me suis toujours intéressée à ce qui pouvait améliorer ma vie et mon bien-être. C’est au travers de mon parcours personnel que j’ai découvert la kinésiologie qui a été une révélation.


Cela m’a permis de découvrir les liens entre le corps et les émotions mais surtout de comprendre qu’il n’y a pas de fatalité, que nous avons tous les capacités de reprendre le pouvoir sur notre santé et le contrôle de nos émotions pour vivre pleinement heureux et épanouis.

Ce fût une évidence pour moi de me former pour accompagner à mon tour d’autres personnes et partager ces connaissances et outils.


Pour devenir kinésiologue il est nécessaire de suivre une formation de 600 heures minimum sur une période de deux ans minimum.


Quelle est votre principale mission ?

Selon la définition de l'OMS, un kinésiologue est un professionnel de la gestion du stress et de la prévention en matière de santé.


Mon rôle est d’accompagner les personnes qui rencontrent des difficultés, qu’elles soient physiques ou émotionnelles. L’objectif est de réduire le stress afin de redonner à chacun la possibilité de recontacter son potentiel, de retrouver son pouvoir personnel, sa capacité de choisir et d’accéder à ses propres solutions.


La kinésiologie permet d’améliorer entre autres la gestion du stress, la communication, la confiance en soi, l’estime de soi, la prise de décision, les performances physiques et intellectuelles. Elle aide à comprendre la cause d’un mal-être et à trouver des réponses et solutions pour atteindre ses objectifs.


La particularité de la kinésiologie est l’utilisation du test musculaire qui permet d’identifier les facteurs de stress et de blocages.


Nous faisons des liens entre les émotions, le cerveau et les muscles. Notre objectif est de rééquilibrer l’ensemble.


* BON ET MAUVAIS STRESS *


Stress au travail : quelles sont les causes, conséquences et risques si l’on ne le traite pas ?

Dans le cadre du travail, un état de stress optimal va stimuler la personne, la motiver et lui permettre la réalisation de ses objectifs. Elle se sent en confiance, prend des initiatives, devient performante, créative, progresse et ressent un sentiment de satisfaction.


Le « mauvais stress » quant à lui, est une perturbation émotionnelle qui va entrainer confusion et désorganisation abaissant significativement le niveau de performance et entrainant pression, fatigue, anxiété, résistance et épuisement. La kinésiologie interviendra pour équilibrer ces états qui, s'ils sont ignorés pourront conduire au burnout ou à la dépression. Ils nécessiteront alors un accompagnement avec un professionnel de santé.


En prévention, la kinésiologie permet de libérer le stress et les émotions perturbantes avant qu’elles ne se cristallisent dans les muscles, entrainant douleurs et dysfonctionnement du corps.


La surcharge de travail et de responsabilités, des objectifs mal définis, des relations difficiles avec la hiérarchie ou les collègues, un manque d’organisation ou d’autonomie ou encore le non-respect de ses valeurs personnelles peuvent être des causes du stress au travail.


Comment s’y prendre dans la gestion de ses émotions en groupe et de celle de son équipe ?

Dans notre éducation et culturellement, les actions pour les autres et pour l’extérieur sont valorisées. Aider voire se «sacrifier » pour les autres est quelque chose de bien et d’important. Pour la plupart d’entre nous, c’est même plus facile que de s’occuper de soi-même.


Dans ma pratique, j’invite les personnes à se libérer de cet héritage et de ces croyances et à se recentrer sur elles, à se reconnecter avec leur corps et leurs ressentis, à identifier et écouter leurs besoins et à les respecter. C’est une approche qui peut paraitre égoïste et culpabilisante mais qui au contraire est très altruiste.


Il s’agit d’écologie personnelle : prendre soin de soi pour soi, pour se sentir mieux, montrer l’exemple et aider les autres qui vont à leur tour se sentir bien et par effet ricochet impacter encore plus de monde et contribuer ainsi à quelque chose de plus grand.

C’est une démarche de développement personnel, une façon de vivre au quotidien, en conscience, dans la bienveillance envers soi et les autres. Une responsabilité, un travail personnel à entreprendre en individuel pour impacter positivement tout le collectif.


En entreprise ou en groupe, il est possible d’organiser des ateliers ou des conférences pour sensibiliser les personnes à cette approche.

Comment fait-on pour savoir s’il y’a urgence ou non ? Quelle est la meilleure posture à adopter ? Ignorer ou affronter dès les premiers doutes ?

En effet, lorsque nous percevons une situation stressante ou menaçante, notre cerveau et notre organisme réagissent dans un premier temps en se préparant à lutter ou à fuir mais entre « ignorer », ce qui va très souvent engendrer du ressentiment, ou « affronter », il existe d’autres solutions.


Face à ces situations stressantes, certaines personnes parviennent à prendre du recul, à modifier leur manière de voir les choses et à moduler leur stress. D’autres se trouvent bloquées et subissent douloureusement ces moments. Dans ces cas-là, il vaut mieux consulter.


En cas de fatigue, de sentiment de « surcharge », quand une personne commence à se sentir dépassée, qu’elle a du mal à être productive, à passer à l’action… cela signifie qu’il est temps pour elle de se recentrer et de prendre soin d’elle. Un accompagnement en kinésiologie pourra l’aider dans sa démarche.


En cas de difficultés relationnelles également, les séances vont permettre de réduire le stress, de ne plus être en « réaction » émotionnelle mais dans l’action consciente. Il sera alors possible pour la personne de prendre du recul face à la situation, de la vivre sans stress et de choisir la solution qui lui parait la plus adaptée.


Une anecdote marquante de votre parcours à partager ?

Pendant ma formation, j’ai été amenée à travailler avec une collègue avec qui je n’avais absolument aucun point commun. Tout nous opposait. Vous savez, quand vous rencontrez une personne et vous dites « ça ne va pas le faire »… On a tous connu ça. Et chacune de notre côté, nous nous sommes dit que ça allait être très difficile, voire impossible de travailler ensemble.


Plus nous étions dans cet état d’esprit, moins il était possible d’avancer dans nos séances puisque le test musculaire répond au stress. C’était un cercle vicieux. Nous avons travaillé chacune sur nous, sur différents thèmes et plus précisément sur « voir au-delà des apparences » c’est-à-dire voir, non pas ce que les autres nous montrent ou ce que nous montrons aux autres, mais ce que nous sommes en réalité. Et à partir de ce moment-là, tout a changé. Nous nous sommes regardées différemment, avec bienveillance, en accueillant l’autre telle qu’elle était, sans jugement et surtout sans stress.


Nous sommes depuis devenues de très bonnes amies ce qui n’aurait jamais été possible sans ce travail. Nous sommes toujours très différentes. Chacune a sa vision mais nos longues discussions sont très précieuses et surtout très constructives. Elles nous permettent de nous remettre en question et d’avancer dans notre travail et nos vies respectives. Nos différences nous enrichissent, nous permettent de prendre du recul et d’envisager d’autres façons de voir les choses.


C’est une illustration parfaite de ce qu’il est possible de transposer dans le cadre d’une entreprise ou certains rencontrent des difficultés relationnelles.


* CONSEILS POUR GERER SES EMOTIONS *


Des exercices à pratiquer pour anticiper l’impact négatif du stress sur son activité professionnelle ou surmonter la souffrance lorsqu’elle est déjà là ?

En cas de stress ou lorsqu’une émotion vous submerge, vous pouvez pratiquer la LSE, Libération de Stress Emotionnel, qui comme son nom l’indique va permettre de libérer le stress ou d’apaiser une émotion forte.


Pour cela vous allez pouvoir poser une main à plat sur votre front, et la deuxième à l’arrière de votre tête, sur la bosse qui se trouve au milieu du crâne, à peu près entre les oreilles. Il n’est pas nécessaire d’appuyer sur vos mains, juste les poser délicatement.


Fermez vos yeux et respirez profondément, plusieurs fois, jusqu’à sentir l’apaisement en vous. Quand vous sentirez que le calme est revenu, toujours les yeux fermés, vous pourrez enlever vos mains sur une inspiration.


Cet outil d’équilibration va vous permettre de vous apaiser, de libérer les peurs et de stimuler la recherche de nouvelles solutions ou d’idées. Vous pouvez l’utiliser sans modération, au travail ou à la maison, y compris sur vos enfants après une chute ou pour les apaiser.

Merci pour ce conseil. Quel type d’accompagnement privilégier pour profiter pleinement des bienfaits de la kinésiologie ? Individuel ou en groupe ?

La démarche collective est avant tout éducative et permet de sensibiliser les personnes à cette approche. En groupe, il est possible de faire certaines équilibrations ou des mouvements pour que les personnes ressentent les bienfaits dans leur corps mais pour un travail personnel en profondeur, il conviendra de privilégier l’accompagnement individuel.


Des ouvrages à conseiller pour gérer ses émotions et s’épanouir au travail ?

Il existe peu de livres sur la kinésiologie et les ouvrages publiés sont plutôt techniques.


Je suis actuellement en train d’écrire un livre qui vous permettra de découvrir des outils simples et efficaces, accessibles à tous, à pratiquer tout au long de la journée pour s’auto-équilibrer et libérer le stress dû à la surcharge du quotidien.

Il devrait être disponible à la vente d’ici la fin de l’année. Pour être informé de sa sortie, je vous invite à suivre ma page Facebook sur laquelle vous trouverez régulièrement des informations pratiques et des outils pour prendre soin de vous.

Un mot pour clore cet entretien ?

Que ce soit dans la vie privée ou en entreprise, il est important d’être à l’écoute de soi, de ses ressentis corporels et de ses besoins et d’en prendre soin. Ne pas laisser le stress s’installer, veiller activement à son bien-être physique, mental et émotionnel et consulter dès les premiers signes de mal-être pour préserver son énergie et son équilibre. De façon plus générale, c’est faire attention à soi, se respecter et se valoriser. Cela apporte un sentiment de bien-être, de satisfaction et permet de se sentir en forme et serein, ce qui est essentiel pour bien vivre au quotidien.


Comment contacter Céline ?

Facebook : @celinedebonnetkinesiologie

Instagram : @celine_debonnet_kinesiologie

Site internet : www.celinedebonnet.com

Téléphone : +33 6 03 50 30 25

Cabinet n°10, Centre médical de la gare, 14 avenue de Verdun, 32600 L’Isle Jourdain




Un grand merci à Céline pour son précieux témoignage sur ce sujet intemporel.


Si cet article vous a plu, laissez un message en commentaires et partagez-le au sein de votre réseau pour en faire profiter vos proches. N'hésitez pas à me faire part d'autres sujets sur lesquels vous aimeriez me lire ou apporter votre contribution à l'adresse hello@worldmadestories.com.


Pour suivre mes rencontres artistiques et artisanales de plus près, rendez-vous sur www.instagram.com/worldmadestories.


Avec tout mon cœur,

Vanessa Lokossou

Tissons des liens !

Téléphone :

+33 (0) 6 17 01 60 80 

Courriel :

hello@worldmadestories.com

Adresse :

22 Rue de Carnac 78180 Montigny-le-Bretonneux, France

  • LinkedIn
  • Blanc Facebook Icône
  • Instagram
  • YouTube

© 2020 Worldmade Stories