MON HISTOIRE, Pourquoi j'ai décidé de me lancer dans l'entrepreneuriat social et l'artisanat…

Je suis Vanessa Lokossou, l'initiatrice de Worldmade Stories. J'ai décidé de me consacrer à ce projet par amour pour les belles matières et les artisans du monde. "Les Heureuses Expériences" sont des moments privilégiés de création individuelle ou collective au sein d'entreprises qui souhaitent faire du bien à leurs collaborateurs et célébrer leur créativité tout en soutenant les artisans de leur région. Ces team building solidaires contribuent à révéler les talents de chacun, à réduire les inégalités par l'inclusion et à sensibiliser tous les acteurs de l'économie locale à une consommation écoresponsable. Je vous raconte ici mon histoire, de Cocody à l'île-Saint-Louis.

Ma raison d'être : Célébrer, Partager, Enrichir

Vous êtes clients, partenaires, artisans d'art, artistes ou simplement curieux ? Vous trouverez sur le blog du contenu de qualité : des portraits de créatifs de France et du monde entier, des photographies, vidéos, retours d'expériences, conseils et astuces en lien avec la mission de WORLDMADE STORIES.


Considérez cet endroit comme un espace d’échanges, un lieu d'inspiration, de relaxation, d'apprentissage et aussi de prise de conscience de la vie de tous ces artisans et artistes qui ont choisi d'embellir notre monde par leur travail.


Quelques lignes ci-dessous pour mieux me connaître. Belle découverte !



NESS STORY


De Cotonou à Paris : dépaysement et apprentissages

🖐🏽 Je m'appelle Vanessa. J'ai 31 ans. Je suis Franco-Béninoise et Parisienne depuis 2006. Le cinéaste français Sacha Guitry a dit : "Être Parisien, ce n'est pas être né à Paris. C'est y renaître." J'en suis l'exemple même. Je suis née en Côte d'Ivoire un vendredi d'avril, à 14 heures. C'est probablement la raison pour laquelle je ne suis pas du matin. J'ai grandi au Bénin de 3 à 18 ans, dans une maison familiale remplie d'objets d'art et d'artisanat en bois, terre cuite, fer forgé, rotin, coton,... J'ai débarqué à Paris sans billet retour en août 2006, baccalauréat français littéraire en poche et rêves plein la tête.


🎓 Après une licence en Langues Étrangères Appliquées aux Affaires et au Commerce à la Sorbonne Nouvelle, j'ai intégré La Fabrique (établissement d'enseignement supérieur de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris anciennement appelé ESIV, École Supérieure des Industries du Vêtement). Deux ans après, en 2011, j'obtenais mon Master 2 de Manager/Développeur Produits de la mode et de l'habillement.


De l'industrie de la mode au commerce équitable : besoin de reconnexion et de sens

👩🏾‍ J'ai travaillé huit années aux départements Achats & Sourcing d'entreprises de mode, de décoration ou d'artisanat en France et en Suisse : grande distribution, luxe (hommes, femmes, enfants) et enfin artisanat, un secteur qui me passionne depuis 2015. La relation fournisseur dans le secteur de la mode n'est pas souvent exemplaire. De plus, le fait de vivre en Europe, de voir l'engouement grandissant pour le fait-main et de constater que le sur-mesure n'était pas accessible à tous m'a fait prendre conscience de la valeur du travail de la main et des relations humaines. J'ai réalisé la chance que j'avais de côtoyer des tisserands, matelassiers, menuisiers, cordonniers, tailleurs, jardiniers,... dans mon enfance. Je me suis aussi rendue compte que je ne les connaissais même pas. J'ai voulu passer à l'action, aller à la rencontre de ces faiseurs et par la même occasion apprendre à valoriser les savoir-faire de mon pays d'origine en dehors de ses frontières. Ainsi, parallèlement à mon CDI à Genève, j'ai créé en mai 2015 Suzanne & Charles, une marque d'artisanat en collaboration avec un petit réseau d'artisans du Bénin à qui je passais des commandes sur dessin. Deux ans après, par manque de temps, de ressources et de motivation à tenir des stands coûteux sur des salons et marchés de créateurs pour se faire connaître et espérer faire quelques ventes, j'ai ralenti l'activité. J'étais aussi face à un constat de stocks importants chez les artisans les plus créatifs. J'ai donc décidé de compléter mes créations Made in Benin avec des sélections dénichées aux quatre coins du monde pendant mes congés payés : Hakuna Matata du Kenya, Imigongo du Rwanda, Pirarucu du Brésil,... Au-delà des objets, c'était des histoires d'ailleurs que j'avais envie de partager avec des gens d'ici. Un aperçu de ces collections ici. D'octobre 2016 à septembre 2019, j'ai occupé le poste d'Acheteuse/Chef de produit Artisanat dans le commerce équitable. J'avais retrouvé le temps et le budget pour développer des produits et passer des commandes à des artisans du Sénégal, de Côte d'Ivoire, du Pérou, des Philippines, de Palestine, d'Inde, d'Indonésie, du Bangladesh,...



Du commerce équitable au storytelling : besoin de rencontrer pour comprendre

🤔 Quelle belle opportunité de travailler dans le monde du fait-main ! C'était mon rêve d'être au contact des producteurs, de valoriser des savoir-faire ancestraux du monde qui se perdent au fil des ans tout en innovant par des développements de produits adaptés au marché français, en veillant à un subtil mélange entre tradition et modernité. Mais mon rêve s'est écroulé lorsque j'ai réalisé que je ne serais jamais proche des artisans qui produisaient nos commandes, que je ne pourrais jamais m'assurer de leur juste rémunération, de leurs bonnes conditions de travail et de leur bien-être. Avons-nous la même définition du mot justice en France, en Inde, au Pérou, aux Philippines, au Sri Lanka, au Bangladesh,... ? Non. Ce manque de transparence, couplé à l'impact environnemental néfaste de certaines importations, a eu raison de moi. J'ai d'abord créé le blog Worldmade Stories en juin 2018 comme side project tout en travaillant à temps plein. Puis, en septembre 2019, j'ai décidé de sauter le pas pour me consacrer pleinement au nouveau chapitre de mon histoire d'amour avec les artisans de France et du monde, pour vivre mon projet de cœur Worldmade Stories à 100%. Aujourd'hui, je pense qu'il est possible, dans chaque pays du monde, pauvre ou riche, de créer de la valeur localement et de préserver le patrimoine culturel national si tous les acteurs locaux (citoyens, entreprises, institutions publiques, influenceurs,...) choisissent de travailler ensemble, main dans la main. Tout est question d'envie et de choix. Les capacités sont là.


Avril 2017, Souvenir d'un voyage au Kenya réaliser sur fonds propres afin de pouvoir rencontrer des partenaires professionnels.

Worldmade Stories, ce sont donc, depuis juin 2018, des histoires d'artisans et artistes du monde racontées et partagées bénévolement sur www.worldmadestories.com. En mai 2019, Positivr m'a donné l'opportunité d'expliquer la raison d'être de mon concept. C'était une grande joie pour moi de voir mon histoire relayée par ce média pure player spécialisé dans la mise en lumière des initiatives, causes, innovations et actualités inspirantes et positives. J'ai eu la même sensation lorsque j'ai reçu l'accréditation presse des Ateliers d'Art de France pour le Salon Révélations qui s'est tenu en mai dernier sous la nef du Grand Palais. De petites victoires qui font beaucoup de bien !



Du storytelling et du team building : besoin de connecter et d'impacter positivement

Depuis janvier 2020, je vais plus loin que les histoires. J'ai imaginé "LES HEUREUSES EXPÉRIENCES", des moments privilégiés de création individuelle ou collective dans les locaux d'entreprises qui souhaitent faire du bien à leurs collaborateurs, leur offrir une pause créative tout en soutenant les artisans et artistes de leur région. Ces team building solidaires contribuent à révéler les talents de chacun, à réduire les inégalités par l'inclusion et à sensibiliser tous les acteurs de l'économie locale à une consommation écoresponsable. Ce sont des voyages sensoriels d'1H30 à une journée, des moments de partage et d'apprentissage bénéfiques pour toutes les parties prenantes. Pour lancer mon activité, j'ai l’opportunité d'être accompagnée jusqu'en décembre 2019 par Ticket for Change, la communauté dédiée aux acteurs du changement qui mettent l’humain ou l’environnement au cœur de leur engagement entrepreneurial.


Découvrez ici les conclusions de mes enquêtes (dans les ateliers et en entreprise) ainsi que les bienfaits du team building solidaire !





CÉLÉBRER – PARTAGER – ENRICHIR


J'en ai fait ma raison d’être, ma passion et ma mission.


CÉLÉBRER : à travers les histoires

Prendre l'habitude de se célébrer sans oublier de célébrer les autres, de célébrer la vie. C'est en écoutant activement l'autre, en lui donnant la parole et en lui accordant du temps qu'on peut découvrir le trésor qui se cache en lui. Chacun de nous est une étoile qui ne demande qu'à briller pour l'éternité et si possible avec les autres. Nous pouvons célébrer n'importe qui, n'importe quand et n'importe où : chez nous, dans la rue, au bureau, en voyage,... C'est gratuit et gratifiant pour tous.

PARTAGER : à travers les expériences

Le partage et l'échange sont de véritables cadeaux pour nos cœurs. En allant vers l'autre, en lui racontant un brin de notre histoire et en lui offrant un peu de notre savoir, nous reconnaissons son existence et lui donnons l'envie de faire de même. Partager, c'est engager l'autre et s'engager. C'est connecter et casser les barrières. C'est choisir l'inclusion plutôt que l'exclusion. C'est dire oui à la collaboration au lieu de faire cavalier seul.


ENRICHIR : par l'impact positif des histoires et des expériences pour tous

Nos expériences, nos joies, nos peines, nos rencontres, nos victoires, nos coups durs, nos proches, nos collègues, ceux qui nous aiment et ce qui ne nous aiment pas, tous contribuent à nous enrichir si nous les acceptons. Nous pouvons nous enrichir humainement grâce à l'introspection, l'inspiration, la solidarité, le bénévolat ou le mécénat, l'intelligence collective, les souvenirs d'expériences marquantes. Nous pouvons aussi nous enrichir financièrement par notre travail et notre implication dans les projets que nous portons.


Pour suivre mes rencontres artistiques et artisanales de plus près, rendez-vous sur le compte Instagram : www.instagram.com/worldmadestories.




Dotée d'une excellente capacité d'adaptation et d'un vrai sens des responsabilités, mon objectif est d'être utile et d'avoir un impact positif dans chaque mission dans laquelle je m'investis tout en y prenant plaisir car sans plaisir et surtout sans amour, nous n'engageons pas le meilleur de nous-mêmes.




Avec tout mon cœur,

Vanessa Lokossou


Tissons des liens !

Téléphone :

+33 (0) 6 17 01 60 80 

Courriel :

hello@worldmadestories.com

Adresse :

22 Rue de Carnac, 78180 Montigny-le-Bretonneux, France

  • LinkedIn
  • Blanc Facebook Icône
  • Instagram
  • YouTube

© 2020 Worldmade Stories